Commentaire de sbsamy
sur Vulgate de la crise financière


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sbsamy 1er octobre 2008 23:28

Je crois qu’il faut souligner l’aspect crapuleux de la titrisation :

c’est le jeux de la patate chaude : je m’explique, quand vous acceptez l’accord d’un credit à un client insolvable en connaissance de cause, mais sachant que le banquier va vendre cette dette à un autre organisme financier, il n’en subira pas les conséquences.

La banque initiale, va bénéficier d’une commission pour ce credit immobilier, meme si son client se revele insolvable, ce n’est plus son affaire, c’est un tour de passe-passe cynique et irresponsable...

L’organisme financier va intégrer cette dette pamis un grand nombre d’autres dettes, et revendu sur le marché à qui veut... : Obligation pourrie, notée super sure car statistiquement, le risque d’insolvabilité est théoriquement tres rare...


Voir ce commentaire dans son contexte