Commentaire de JL
sur Quand la chrématistique gouverne le monde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Francis, agnotologue JL 17 octobre 2008 18:43

Je vous suggère à tous les deux de bien lire mon commentaire précédent : l’argent virtuel fait des petits. C’est là sa spécificté. Les banques créent de l’argent virtuel, c’est leur rôle.

Maintenant le rapport entre croissance et taux d’intérets : il faut remarquer que l’argent virtuel n’aurait aucun attrait s’il n’avait pas le pouvoir de se transformer en argent réel. Mais alors, comment faire ? C’est simple, se payer sur la bête. Et si la croissance est positive, et si l’on agit avec tact, "on" pourra se payer sur la bête sans qu’elle ne s’en aperçoive ni qu’elle se révolte.

Pour que le développement (l’argent qui fait de l’argent) soit durable, il faut que la croissance suive - peu ou prou - l’augmentation de cette masse virtuelle qui, telle une épée de Damoclès est suspendue au dessus de l’économie dite réelle.

Certains ont mêm dit que cette croissance finissait par créer trop de richesses, et que les guerres étaient des opportunités pour résoudre ce problème ! L’enfer n’est même pas pavé que de bonnes intentions !


Voir ce commentaire dans son contexte