Commentaire de JL
sur Quand la chrématistique gouverne le monde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Francis, agnotologue JL 19 octobre 2008 10:10

@ Civis1, merci de cette réponse. Vous écrivez : ""Dans une logique libérale poussée à l’extrême les états se sont eux même expropriés de la possibilité de percevoir des intérêts. ""*

Si l’Etat maîtrisait le crédit, il n’aurait pas à percevoir d’intérêts, sinon peut-être l’inflation. Mis à part le prêt lucratif que l’Etat n’a pas vocation à faire, et c’est la grande différence avec les banques, de deux choses l’une : ou bien l’on prète parce qu’on approuve le projet de l’emprunteur en termes d’avantages collectifs en retour, ou bien l’on ne prète pas. Dans le premier cas, non seulement on ne doit pas percevoir d’intérêts, mais en outre on peut être améné à subventionner le projet.


Voir ce commentaire dans son contexte