Commentaire de Le péripate
sur Crise suite : la vie régulée des anges


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Le péripate Le péripate 23 octobre 2008 15:47

 Il est certain que l’imagination est sans limites : toute réglementation sera détournée. Dans un sens, c’est bon, sinon la dictature serait déjà la norme. Dans un autre sens, cette énergie à contourner les règles est consommatrices de ressources, et c’est un gaspillage.
En toute rigueur, régulation et réglementation n’ont rien à voir. C’est seulement ainsi dans la novlangue des anti-machins. Le meilleur exemple de régulation est donnée par la cybernétique et le vivant, c’est le "feed-back". La régulation, c’est un ordre émergeant du chaos. C’est la ruse de ceux qui font appel à ce terme qui sème la confusion, car, dans les faits, il ne font pas confiance à l’intelligence et à la capacité d’apprentissage des acteurs du réseau, et proposent, sous le couvert présentable de la régulation, de la réglementation coercitive qui appauvrit la capacité du système à l’apprentissage. Causant par là même de nouvelles catastrophes qui recevront le même remède qui tue (à petit feu ?) le malade.


Voir ce commentaire dans son contexte