Commentaire de norbert gabriel
sur Les fins du monde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

norbert gabriel norbert gabriel 23 décembre 2008 16:33

plus sérieusement, petites causes grands effets ; avec la disparition des abeilles, ce serait la disparition de pas mal d’espèces végétales, avec les conséquences qu"on peut imaginer sur les famines. ET ce, dans un cycle très court de quelques saisons. c’’est peut être ce qui est arrivé aux dinosaures, une épidémie dans leurs salades, ils sont morts de faim.
Toute ressemblance avec .... etc etc


Voir ce commentaire dans son contexte