Commentaire de Pie 3,14
sur Les fins du monde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pie 3,14 23 décembre 2008 20:13

Le plus désolant dans cette affaire est que nous ne pourrons même pas nous gaver d’huitres et de bûche le 25 décembre 2012...une seule solution avancer noël de trois jours. Le lendemain 23, alors en pleine digestion nous pourrons envisager sereinement la fin du monde.
De plus, la corvée des cadeaux sera évitée car devenue inutile.
La perspective d’éviter la cohue et d’errer en quête d’idées de présents qui ne plongeraient pas mes proches dans la consternation m’oblige à dire un grand merci à l’auteur.


Voir ce commentaire dans son contexte