Commentaire de Lisa SION 2
sur Lettre à France


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 décembre 2008 18:32

" quand les vrais voyous, ceux qui jouent ton destin au casino de leur soif inextinguible de tes richesses ; volées, truandées, captées, soustraites, dilapidées, pavanent dans les paradis dorés où un soleil livide blanchit l’argent des armes, de la drogue, du sang et de la sueur… avez vous écrit, Sisiphe,

J’ai eu l’occasion, récemment, d’aller claquer vingt euros et boire une bière au casino rendu célèbre par notre ancien ministre ( fernandel sans les dents ), Charles Pasquoi. le casino d’Annemasse. Rien à changé depuis qu’il a été soupçonné comme chambre de blanchiment des trafics internationnaux le plus proche de Genève.

A ma droite, une grosse mamma noire, jouant par jetons de cent et ayant remballé, au bout d’une demie heure, après avoir sorti, cinq plaquettes de mille euros dans le fond de son sac. Probablement l’argent du FMI pour le Zimbabwe...

A ma gauche, trois miliciens mercenaires peut-être Comoriens qui perdent mais rejouent indéfiniment jusqu’à ce que je me lasse moi-même de les regarder. Probablement ces civils payés pour faire la guerre à la place des soldats qui eux restent en retrait, loin du front.

Au bar, deux jolies filles qui attendent que l’un d’eux les ramasse pour les taxer de ce qui reste et s’agenouiller dans une génuflexion immorale... Probablement une ancienne marianne déchue...

Et vous, Sisiphe, qui faites une déclaration d’amour platonique pour un pays que vous quittez à regret et le fil qui vous suit plein de désamour et vide de compassion...

Vous n’allez pas avoir de mal à vous faire de bien meilleurs souvenirs ! Bon vent à vous. L.S.


Voir ce commentaire dans son contexte