Commentaire de energieverte
sur Après l'A-Démocratie ? Rassurer Emmanuel Todd


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

energieverte 20 janvier 2009 22:41

Bonjour, Je suis globalement d’accord avec votre analyse. J’ai beaucoup lu et admiré les livres passés d’E.Todd ( le destin des immigrés, etc..) et suis consterné par Après la Démocratie qui traduit le désarroi de la gauche qui cherche en invectivant Sarkozy ou l’Amérique à se trouver un ennemi refondateur. Je suis particulièrement étonné par ce mépris de Mr Todd, premier de la classe fonctionnaire pour l’étudiant moyen qu’était Sarkozy. Nous sommes tous des étudiants moyens, Mr Todd et maintenant que nous sommes nombreux à avoir fait des études, nous ne sommes plus d’accord pour choisir nos élites parmis les premier de la classe parce que ce sont ces élites (de gauche comme de droite) qui ont perdu leur légitimité. Les Français ont voté Sarkozy parce que c’était la seule solution qui pouvait faire évoluer positivement la société Française qui se sclérose à petit feu grace à des Chirac à gauche et des Ségolène à droite ( c’est caricatural de voir que Villepin est le seul qui l’écoute et à qui Mr Todd rend grace). L’idéologie est morte d’avoir promis le paradis sur terre la ou les religions plus intelligentes offraient l’au-dela. Le marxisme a fait couler assez de sang pour qu’on n’y fasse référence qu’avec prudence. Enfin avant d’étrangler le libre-échange, rappellez vous comment le protectionnisme des années 30 a conduit à la guerre et à une forteresse Europe bâtie autour de l’industrie Allemande, idéal d’organisation pour Emmanule Todd. Non honnêtement, réinventer la gauche avant de mépriser la droite ou rester à l’échelon local.


Voir ce commentaire dans son contexte