Commentaire de Grasyop
sur Religolo : la dérision contre la déraison et l'obscurantisme !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Grasyop 29 janvier 2009 16:26

La langue est évidemment un grand facteur de communautarisme. Je dirais que religion et langue sont les deux facteurs majeurs. Ce qui définit une nation, c’est généralement principalement la langue et la religion.

Mais si la langue est un outil dont on ne peut pas se passer et dont il faut tant bien que mal assumer les conséquences communautaristes, la religion en revanche, ses dogmes absurdes, son conservatisme, son autoritarisme, il me semble qu’on peut et qu’on devrait s’en passer.

Mais ce que je voulais dire, c’est autre chose, c’est que la religion répond quand même à certains besoins (appartenance, rassemblement, caritatif... ) auquel la société ne répond pas ou pas assez. C’est un peu le Fraternité déchu de notre devise républicaine.


Voir ce commentaire dans son contexte