Commentaire de John Lloyds
sur Qui a peur de la République balistique d'Iran ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

John Lloyds John Lloyds 11 février 2009 10:07

"En voulant conserver et renforcer son leadership militaire au Moyen-Orient par l’arme nucléaire, Téhéran joue clairement un jeu dangereux"

Euh .... Là, si je puis me permettre, c’est vous qui jouez un jeu dangereux, voire pervers, puisque le programme nucléaire de l’Iran est purement civil, et en leur collant sur le dos des objectifs militaire nucléaires, vous vous lancez dans des affirmations totalement arbitraires, sans la moindre argumentation. Selon El Baradei, qui est en plus un "officiel", il faudrait encore de 2 à 5 ans pour que le pays maitrise la technologie nucléaire militaire, à supposer qu’il veuille s’engager dans cette voie, ce qui restera à prouver, et à prouver plus solidement que les "preuves" que la communauté avaient apportées pour l’Irak, où l’on cherche encore les armes de destruction massive.

Sinon ce n’est pas de l’Iran qu’il faut avoir peur, mais des pays qui veulent forcer ce pays à rester à l’âge de pierre. On les comprend, c’est bien plus facile d’envoyer les tanks contre les lance-pierres, et de raser des villes, y compris et surtout les civils sans défense, par quelques raids aériens, pour ensuite venir jouer les héros de la liberté.


Voir ce commentaire dans son contexte