Commentaire de Kalki
sur L'internet, talon d'achille du gouvernment des pensées


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Kalki Kalki 17 février 2009 15:06

"Il semblerait, tout comme dans le monde économique, que des grands principes tels que vous les énoncez, ne puissent pas être mis en application au niveau mondial. Et dans ce cas, cela revient à ne rien faire. Le net ne connait pas de frontière.
La Chine l’a bien compris."


J’y lit quand meme du relativisme.

Et j’en suis arrivé à la conclusion, mais vous me corrigerez, que le net est verrouillé dans un pays à la hauteur de la crainte qu’il inspire dans sa confiance en lui d’un gouvernement face à ce qu’il veut faire avaler à son peuple.

J’ai peut etre butté sur cette phrase ? Désolé


Voir ce commentaire dans son contexte