Commentaire de joelim
sur L'internet, talon d'achille du gouvernment des pensées


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

joelim joelim 17 février 2009 20:29

 Bonjour. Prenons pour hypothèse que votre article présente le point de vue de la bouteille à moitié vide.

Alors, sI je prends le point de vue la bouteille à moitié pleine, je subodore que tant les gouvernements que les éventuels "agents d’influence" opérationnels se rendent maintenant compte qu’ils ne peuvent rien faire contre l’information circulante du net. Toutes leurs tentatives de les fagociter ayant été improductives - voire contre-productives -. Le fun est que toute tentative délibérée de désinformation peut être déconstruite dans cet espace de démocratie véritable, où les arguments peuvent s’échanger librement et en toute civilité, du moins la plupart du temps smiley ).

Bien sûr la Chine est un cas à part, préoccupant. Et les tentatives de beaucoup de gouvernements de contrôler le net sont inquiétantes. Et probablement vaines j’espère, car l’espace démocratique numérique ainsi créé ne peut plus décemment être supprimé dans une démocratie.


Voir ce commentaire dans son contexte