Commentaire de Proto
sur Fermeture de Jaimelesartistes.fr et le délirium de Muriel Marland-Militello


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Proto Proto 18 mars 2009 22:07

Très bon article, aussi bien sur le fond que sur la forme, merci.
Un joli cas d’analogie inverse en ce qui concerne la liberté d’expression.


Voir ce commentaire dans son contexte