Commentaire de John Lloyds
sur Autocensure et fissures


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

John Lloyds John Lloyds 31 mars 2009 12:03

Excellent article, merci

La racine identitaire est probablement le sujet le plus sensible qui soit, aussi n’est-il pas étonnant qu’il fasse l’objet de censures répétées, notamment dans un système où la culture s’apparente de plus en plus à de la propagande.

Il y a en effet de gros doutes sur les tenants de la philosophie scolastiques, si l’influence arabe est indéniable - les chrétiens faisaient de véritables pélérinage à Tolède où était enseigné "tout ce qu’un chrétien ne devait pas savoir" - l’influence grecque native est elle aussi incontestable : toute la "vieille logique" aristotélicienne était déjà connue bien avant les premières traductions du XII° siècle, puisque déjà Abélard l’avait utilisée.

S’il y a un panachage incontestable des deux cultures, le problème est de savoir si l’une a été prépondérante. Comme d’habitude, la propagande préconçue ne fera que jeter un doute supplémentaire, si Sylvain Gouguenheim a été l’objet d’un tel lynchage, nul doute que l’interdiction du débat cache encore un lièvre.


Voir ce commentaire dans son contexte