Commentaire de sisyphe
sur Val à Mermet : bientôt “vas voir là-bas si j'y suis” ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sisyphe sisyphe 4 avril 2009 16:10

par Cosmic Dancer (IP:xxx.x20.7.171) le 4 avril 2009 à 15H07

A toutes fins utiles, la plainte pour antisémitisme et par suite le procès intenté à Siné ne sont ni le fait de Val ni celui de Charlie Hebdo, mais de la Licra. La précision vous manque, Sisyphe ?

Ben non, ma grande ; je sais parfaitement tout ça, mais ça n’a rien à voir avec l’intervention de l’individu plus haut, qui conclut (je cite) :


Siné a usé la patience de Val qui l’a débarqué suite non pas à son billet possiblement interprêtable de façon antisémite (pour ma part, sur ce coup là j’estime juste que Siné à mordu sur la ligne jaune), mais suite à son refus de s’en excuser, et surtout de clarifier sa position.

Je conçois qu’il soit difficile de se renier, mais pas de clarifier un propos limite. En refusant de le faire, Siné à implicitement confirmé le caractère antisémite de ses propos. Se mettant donc en dehors des limites acceptées, il était normal que Val le vire.

Donc, malgré le jugement rendu, qui infirme la position de Val, l’intervenant justifie le licenciement de Siné, je persiste et je signe, en "modifiant la réalité". 

Faut savoir lire, avant d’essayer de joue
r les redresseuses de tort  smiley

Rappelons donc, à l’attention des amis lecteurs, que Siné n’a, en l’occurence, PAS TENU DE PROPOS ANTISEMITE, et que, donc, son licenciement par Val, contrairement à ce que dit l’intervenant, ne se justifiait d’aucune façon. 

Ceci dit, il eut été totalement surprenant de ne pas vous voir ici intervenir en faveur d’un ultra-sioniste...
 smiley

Et sinon, vous pensez quoi de la nomination de Lieberman aux affaires étrangères ? 
Un gage pour la paix ? 
 smiley smiley



Voir ce commentaire dans son contexte