Commentaire de T. Albert Gamotte
sur Ni Big Brother, ni Gayssot attitude, mais Voltaire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

T. Albert Gamotte T. Albert Gamotte 15 avril 2009 09:43

Pour « révisionner » il faut être dans le sens du courant de la pensée dominante. Napoléon, qui savait ce dont il parlait, disait que « l’histoire est un mensonge que tout le monde croyait ».
Le « révisionisme historique » est pourtant une pratique courante chez ceux qui détiennent le pouvoir. Depuis Pharaons en passant par Charlemagne tous ont troussé la pauvre Clio lui faisant des enfants contre nature assez monstrueux. Ainsi la République a occulté le génocide de la « Révolution » qui extermina près d’un quart de la population de France. Ce n’est pas en régime nazi que les premières réussites de camps d’extermination et les premières tentatives de chambre à gaz furent faites. C’est en Vendée entre 1789 et 1796. Sans parler des déportations massives afin de réprimer un mouvement populaire. Peut on compter, comme le demande certains députés (pas forcément de droite) sur une recconaissance du génocide Vendéen et plus largement celle des massacres perpétués par les républicains afin d’assoir une idéologie prétenduement démocratique ? Je ne le crois pas ; cette fois le révisionisme d’état a bien trop marqué les esprits et le mythe fondateur de la république en serait ébranlé.
T. Albert Gamotte


Voir ce commentaire dans son contexte