Commentaire de fergus
sur La transformation du paysage administratif local dépend des praticiens


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fergus fergus 16 avril 2009 10:01

Le problème, Titi, c’est que dans des milliers de communes rurales de moins de 100 habitants où il n’y a pas un seul conseiller qui comprend vraiment le monde administratif dans lequel il vit. C’est notamment le cas dans les toutes petites communes rurales d’Auvergne d’où je suis issu. Certaines en sont même arrivées à inscrire comme conseillers des personnes manifestement hors d’état d’assurer la fonction : malades, vieillards ou expatriés disposant d’une résidence sur place.

D’autre part, on peut également interpeller les élus dans les villes lorsqu’ils se frottent à la population, que ce soit sur les marchés ou lors de manifestations diverses, sportives par exemple. Personnellement, j’ai souvent parlé à Paris 13e avec le socialiste Le Guen ou le RPR Toubon (celui-ci m’avait même saisi au col un jour d’énervement !).   


Voir ce commentaire dans son contexte