Commentaire de John Lloyds
sur L'Otan abat ses cartes et joue la provocation aux portes de Moscou


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

John Lloyds John Lloyds 18 avril 2009 17:43

Salut Hieronymus

Maintenant ils sont passés du cheval de Troie en Europe à l’écurie entière smiley


Voir ce commentaire dans son contexte