Commentaire de frédéric lyon
sur Oui, les banques sont vraiment au-dessus de la loi !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

frédéric lyon 10 mai 2009 09:19

Cette banque (la BIS) n’est pas autre chose qu’une « chambre de compensation » internationale comme Clearstream (! !!!!).

On a pas fini de rigoler sur Agoravox, car notre ami va attirer la curiosité de tous les Prix Nobel d’Economie que nous avons ici, qui n’ont pas fini de nous pondre des kilomètres de nartic au sujet de cette honorable établissement qui existe depuis des lustres et qui vivait pénardement jusqu’ici.

Je n’apprendrais pas à quelqu’un qui, sans rire, nous précise qu’il est « professeur d’économie auprès d’investa euronext à Bruxelles » ce qu’est une chambre de compensation internationale.

En revanche je m’etonne qu’il puisse écrire une telle ânerie :

« A la lecture de ces accords passés on comprendra que toute entreprise qui peut créer de l’argent à partir de rien, qui ensuite demande des intérêts sur cet argent et bénéficie par-dessus le marché d’une liberté totale sans forme de contrôle..... »

En effet, contrairement à ce que croient les ignorants, les banques ne créent pas de l’argent « à partir de rien », mais à partir des besoins de crédits de leurs clients.

Alors, à moins de considérer les besoins de crédits des entreprises et des particuliers comme des « riens », il faudra bien que les idiots finissent par se rentrer dans le crâne que les banques créent de la monnaie à partir de quelque chose !

Par ailleurs, La BIS n’est pas une banque au sens classique du terme et elle ne fait pas de crédit, sauf cas exceptionnel, donc ce n’est sûrement pas elle qui créera de « l’argent à partir de rien », comme se plaise à le croire les imbéciles.

Car elle se borne à opérer, à la demande de banques et autres institutions financières, des compensations de mouvements de trésorerie afin de leur éviter d’avoir à procéder entre elles à de mutiples et fastidieuses transactions individuelles dans les deux sens.

Encore un article bon pour la poubelle qui parait en première page d’Agoravox !


Voir ce commentaire dans son contexte