Commentaire de pigripi
sur Le roman « La mosquée Notre-Dame de Paris 2048 », publié avec quatre ans de retard !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

pigripi pigripi 15 mai 2009 23:15

Bravo pour ton article Docdory et ta lucidité car si ce roman est en effet culturellement et religieusement marqué par les origines de son auteure, il soulève des questions qui interpellent nombre d’entre nous sur l’impérialisme islamiste.

En ce qui concerne Paris, il faut savoir que les émirats (Dubaï, l’Arabie saoudite en particulier), les Egyptiens comme Al Fayed (le Crillon, la résidence Windsor) et nombre de dictateurs d’Afrique du Nord et d’Afrique noire ont entrepris de s’approprier le foncier parisien depuis des années. Presque tous les palaces parisiens, par exemple, ont été achetés ou sont en cours d’acquisition par des capitaux arabes. La tour pyramidale actuellement en projet dans le 15ème sera financée par des capitaux arabes.

Quand on parle du rachat de Continental par des capitaux arabes, il faut savoir que c’est part d’une stratégie d’investissement de l’industrie automobile dont ils ont déjà acquis les fleurons au Royaume-Uni et en Allemagne. Ce n’est qu’un exemple.

Par contre, quand il s’agit de culture, de culture authentique, les capitaux arabes font cruellement défaut. Contrairement à leurs engagements, les pays arabes ne paient pas leur quote-part à l’Institut du monde arabe, c’est le contribuable français qui paie. On le sait, la culture est l’ennemie de la religion.

Pour ce qui est des romans de science-fiction, tu as oubli de citer « Mein Kampf » qui certes ne se présentait pas comme un roman de science fiction mais a été considéré comme tel par nos concitoyens de l’époque ...


Voir ce commentaire dans son contexte