Commentaire de norbert gabriel
sur L'amarante, plante espiègle


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

norbert gabriel norbert gabriel 20 mai 2009 17:05

« celle qui est noire de peau, et violette de chair (dont le nom m’échappe)... »"

le nom m’échappe aussi, mais il y a des gens qui la cultivent en Dordogne, et j’ai un essai en cours d’acclimatation en Auvergne... J’attends l’été avec impatience...


Voir ce commentaire dans son contexte