Commentaire de la truie qui file
sur Des Bourbons au Bourbeux : la bande à Barroso


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

la truie qui file 8 août 2009 22:47

L’aristocratie  ? Comment classer des êtres qui sont en état d’ascèse permanent ?
C’est bien loin de la bourbe des uns et des autres ...l’un à engendré l’autre pour mieux y retourner .

Cela à posé le probleme qui effraie tellement les democraties : l’héredité en matière humaine et tous les dérives malsaines et les incompréhensions sur ce sujet tabous ou sordide par l’usage qui en est fait .

On eleve des chevaux , des chiens ou des coqs en pratiquant une sélection pour obtenir une fixité relative de caractères spécifiques , c’est un art de selectionneur ....pour une course ou un premier prix ! Et la bestiole ne sera bonne que sur une qualité au détriment des autres

Alors à une epoque on peut imaginer qu’il y a eu des tentatives dans ce sens au sens de l’espece humaine pour tenter de fixer « le meilleur » de toutes les caractéristiques dans ne lignée .

Et admettons qu’il ai eu des succes mitigés mais surtout des echecs cuisants par la cosanguinité et surtout depuis l’invention des gentillommes de cours sous les capets ...

Et naturellement rien n’est complement figé dans la mesure ou les coups de foudres mettent en grand peril la tentative de fixer quoi que ce soit en la matière .

La charmante bergère fait une excellente reine autant que Siegfrid le forgeron fera le meilleur des héros , et peut etre etait il fils de roi  ? Quelle importance ?

 La discussion eternelle entre l’inné et l’acquis mene à une impasse ...

Mais en faveur de Dieu , du bon sens , et des qualités qui naissent aussi naturellement que celle d’une créature harmonieuse pour peu que le terroir soit favorable .

Il n’y a pas de race elue , pas de famille véritablement privilégiée , parfois un certain nombres de reussites successives peut le laisser croire , mais des qu’une famille ou un individu se croit « supérieure » c’est une sorte de fange abjecte du tempérament qui ressort et attire la décadence sur toutes la famille et ceux qui gravitent autour . 

Supposons que cette caractéristique si mystérieuse soit en définitive un capacité d’adaptation supérieure allié à plus grand respect des autres , de la nature et de l’harmonie Universelle et le tout dans la véritable simplicité ?

La vie à ses propres buts et en fait la condition d’un etre qui se veut « perfectionné » est d’arriver à se calquer dans un ethique supérieuse avec l’ orientation d’améliorer la condition humaine harmonieusement dans le monde de la vie en général .

 Cette prescience particulière tente de faire coincider l’ambition humaine avec cette force immanente et supérieure qui fait l’harmonie de l’univers .

 L’appelation de cette abstraction , c’est comme chacun veut bien la concevoir ( ou non !) mais c’est cette force secrete qui regne sur les destinées humaines malgré la vaine pretention de certains .

Les bureaucrates , les bourgeois , les mercantiles et les autres « déplaisants » menent le monde à sa perte parcequ’ils veulent imposer des regles à leur mesure de parasites en tentant d’echapper à cette grande force ou de la souiller et devoyer à leur profits et sans la comprendre .

Tout aristocrate essaie de dominer ses passions et d’atteindre un etat de maitrise de lui meme . Son but est avant tout de servir le bien et cela avec un engagement de tout son etre et de toute sa vie !

Un roi ? au temps anciens chaque maitre de son petit domaine etait precisement dans ce meme état de régne , son domaine de prédilection « Soi meme » ! 

 Il ne cherchait qu’a améliorer le grand jardin du monde en commencant par l’intérieur de son être et en oeuvrant ensuite tout au long de sa vie sans rien demander à qui que ce soit sauf dieu au fond de lui-même .
C’est le véritable et profond sens de l’aristocratie , il n’y en a pas d’autre .

C’est seulement des accidents de l’histoire qui ont obliger à en élire un « monarque » entre ses pairs pour les diriger à la guerre ou dans des grandes épreuves .

 Ensuite l’erreur ou l’usurpation c’etait de conserver une lignée quand celle ci ne faisait pas ses preuves ...Et ces lignées s’evertuaient ensuite à pourchasser le talent , à detruire l’aristocratie véritable avec la complicite des bourgeois et de les remplacer par des bureaucrates pour abuser de ce qui est devenu des privileges et ...ainsi couper la branche qui les portaient ...

Alors avant de cherchez un roi dans des fins de races caricaturales , devenez le tout d’abord , comportez vous comme tel .

 Ensuite parmi ceux qui se seront consacrés ainsi ce ne sera pas tellement difficile de reconnaitre lequel à particulierement exalté les differentes qualités qui sont requise pour representer et conduire quelques temps les autres ... et de lui demander s’il veut bien accepter cette mission de sacrifice qui est impossible sans l’aide de la puissance supérieure .

Et ce « foudre celeste » ne tombe pas deux fois sur le meme arbre et le tronc pourri n’est pas fait pour se relever !

 

 


Voir ce commentaire dans son contexte