Commentaire de krolik
sur Un modèle informatique du 11 Septembre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

krolik krolik 15 septembre 2009 16:06

Je vous mets ici http://dl.free.fr/mzooFGOoT
 un lien qui vous permettra de tirer une petite vidéo.
Cette vidéo réalisée en 1988 à la demande du DoE par la Sandia Corp montre le choc d’un avion de chasse F14, d’une masse de 30 tonnes lancé à 750km/h contre un mur en béton. Le mur en béton devant simuler une centrale nucléaire.
Comme l’effet d’un incendie sur le béton serait zéro, les réservoirs ont été remplis avec de l’eau.
Comme l’avion ne pouvait donc se propulser, et même il lui aurait été impossible de monter à 750km/h en quelques centaines de mètres, il est poussé par une fusée.
On a l’impression qu’il disarait dans le béton.
En fait le mur en béton résiste très bien .
La carlingue de l’appareil éclate en milliers de petits morceaux qui n’ont pas d’effet signicatif sur le mur en béton.
La seule pièce significative dans ce choc, c’est le rotor du réacteur.

Petit rappel sur la théorie des chocs.
Pour qu’un choc soit pénêtrant il faut que ce soit un choc « long » dans le temps. Pour qu’il soit long il faut que dans le projectile se forme une onde stationnaire dépendant de la vitesse du son dans le métal.
Par exemple un obus-flêche en uranium appauvri s’accorde comme une corde à piano. Il faut que la longueur du projectile soit un multiple entier de la longueur de l’onde de choc. Sinon il y a une tendance au rebondissement du projectile.
Or un rotor de réacteur n’est pas calculé pour cela !
De fait le rotor dans le béton n’a fait qu’un trou de 15 cm de profondeur.

Ceci est à rapprocher de l’impact de l’avion sur le Pentagone dont les parois sont en béton et non en murs rideaux comme sur le WTC.
Au pentagone les gens se sont posés la question de savoir par où était passé l’avion ?
L’envergure des aîles est manquante. C’est normal, il n’y a que les réacteurs qui sont vraiment significatifs.

Par delà la question du WTC, o peut se poser une autre question :
- Comment l’expert de Geenpeace John Large peut-il affirmer que l’EPR ne tiendrait pas à la chute d’un avion ???
Mais c’est un autre problème.

@+


Voir ce commentaire dans son contexte