Commentaire de Michel DROUET
sur M. Fabius, titulaire d'une maîtrise de langue de bois ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Michel DROUET Michel DROUET 14 octobre 2009 15:36

N’ayant moi-même qu’un petit diplôme équivalent au bac, acquis à 34 ans, j’ai souvent été confronté à la pensée unique qu’est la dictature du diplôme : point de salut en dehors de lui, comme si c’était un gage de compétence.
C’est ce qui m’a fait réagir aux propos de M. Fabius qui représente très bien la caste des élus, de gauche, de droite, du centre, etc...
Pour revenir à votre question, pour percer en politique, et surtout pour durer, il faut surtout être souple (envers le parti), complaisant (envers les riches), démago (envers le peuple) et savoir avaler des couleuvres (lorsque par exemple on constate que le « chef » s’occupe davantage des intérêts de sa famille que de celle des Français).
Le diplôme est secondaire.


Voir ce commentaire dans son contexte