Commentaire de Jojo
sur Pourquoi il faut aider la Fondation AgoraVox


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jojo 3 novembre 2009 20:15

Près de 900 commentaires à cette heure, eh bé, qui a dit, que pour disperser les foules, il suffisait de faire la quête…

Cela dit, les gens ont le droit d’être convaincus n’est-ce pas (ou cons vaincus dirait Guru). Seulement la maîtrise du temps, est l’enfance de l’art de la conduite de réunions… Au bout d’un moment, il faut se résoudre à abréger les festivités, y compris (peut être même surtout), à contre cœur…

A quel moment ? Ben dès qu’on voit, que décidément les embrassades durent plus que de raison et que les effusions manquent dangereusement de bisounourser la plateforme :
Quoi faire ? Fastoche… Fermer AV trois petits jours, lundi, marrddii et enfin, mmeerrccrreedddiiiiiii et on verra bien qui la ramènera encore à ce moment là et combien auront quitté ce lieu innommable qu’ils nous dépeignent.

Deux ans que je lis les mêmes accros à seriner qu’AV c’est vilain de chez pas beau sans en décoller ne serait-ce qu’une journée. A expliquer qu’elle est la proie de lyncheurs qu’il faut absolument lyncher, de totalitaires à exclure à tout prix, d’intolérants intolérables, de propagandistes qu’il faut à tout prix s’employer à faire taire, de violents qu’il faut réduire en miettes et d’ennemis de la démocratie qui ne doivent sous aucun prétexte avoir droit à la parole. 

Il en est même qui découvrent Cybion et qui en sont choqués. A croire que certains prennent AV pour Madame leur mère inconditionnelle et quasi-idolâtre de son rejeton.

Alors chiche, trois petits jours sans l’exutoire et sans la machine à ego. 

Et qu’on ne vienne pas me dire que les salariés d’AV y perdraient, puisque « boire ou conduire de toutes façons on n’a pas un rond  »


Voir ce commentaire dans son contexte