Commentaire de Philippe Vassé
sur LE TCE : un nouveau Traité de Versailles encore plus explosif


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Philippe Vassé Philippe Vassé 3 novembre 2009 20:30

Pasou,

Comme votre ami, je pense effectivement qu’en histoire, l’analyse des processus en cours permet de déduire la tendance des processus étudiés et d’en prévoir la conclusion, mais sans évidemment pouvoir en déterminer la date et l’évènement qui fera oeuvre de fin.

Ainsi, l’éclatement de l’URSS était prévisible pour les mêmes motifs que ceux qui ont abouti à la chute de l’empire tsariste en février 1917 et à celle du gouvernement Kerensky en octobre de la même année.

Il reste que l’éclatement de l’URSS n’a pas été pacifique du tout, car des conflits locaux entre nouvelles Républiques indépendantes ont éclaté de suite -notamment dans le Caucase- pendant que des Etats nouveaux-nés devenaient purement et simplement des Etats mafieux.

Ceci étant juste noté, je partage votre analyse selon laquelle l’Ue est historiquement un artefact condamné d’avance à se désintégrer. La question de l’issue pacifique est posée, et il semble que la chute de l’UE risque de se faire dans la violence vu les problèmes aigus et contraints que la Commission de Bruxelles crée chaque jour dans ce conglomérat de 27 Etats sans unité aucune, autre que de façade.

Bien cordialement,


Voir ce commentaire dans son contexte