Commentaire de ddacoudre
sur De l'idéologie économique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ddacoudre ddacoudre 22 décembre 2009 16:15

bonjour tzecoalt

excellent article, cela fait plaisir d’entendre quelqu’un dire qu’il n’y a pas de solution, sauf que ceci ne vaut que pour les « initiés ». pour autant l’homme ne peut pas survivre socialement sans espérance d’en trouver une, son existence est fondamentalement percuté par sa multitude qui « vicie » et annihile et restructure ses comportements innés au poins qu’il ne sait plus ce qu’est sa normalité animalière.
cet espèce de personnage culturel se dit doué de raison et pourtant sans notion de bien et de mal se trouve perdu au point même d’inverser ce qui est bien en mal et vice versa, au fil de sa compréhension et de la découverte de l’animal qu’il est.

pour autant là aussi il ne peut se soustraire à ses atavismes car ce n’est pas lui qui contient le monde dont il est un élément. s’il ressent le tout il n’en est qu’une partie il est comme je me plais à le dire un « Toutun ».

nous suivons l’ordre des choses que nous constatons, l’environnement nous influence nous le modifions et il poursuit son influence avec les modifications intervenus. même le déterminisme économique sur des modèles mathématiques n’arrêtera pas ce processus, en l’état il l’amplifie. il n’y a pas plus de science, qu’il n’y a de vérité, mais il y a la capacité à comprendre, c’est delà qu’elles sont issus.

les mathématiques sont comme les mots un langage qui permet de construire toute chose, n’ont de définir des vérités intangibles.

les population sont dans l’ensemble « créationniste » la croyance en un dieu est rassurante, le Darwinisme c’est l’incertitude, c’est l’acceptation que notre environnement influence notre destin, or souvent m^me quand des hommes sont adeptes de l’évolutionnisme ils ont du mal d’accepter qu’ils le vivent en direct et aimerait bien que cet évolutionnisme s’arrête à eux.

cordialement.


Voir ce commentaire dans son contexte