Commentaire de LA MACHINE A ECRIRE
sur Quand Baumaux joue les voyoux face à Kokopelli


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

LA MACHINE A ECRIRE LA MACHINE A ECRIRE 13 janvier 2010 17:03

Cette attitude cynique et dénué de toute considération morale est un exemple frappant du monde actuel : ce capitalisme qui roule pour l’argent, qui ne connaît que le bénéfice et la marge brute, pour qui l’homme, la nature, le bien et le mal n’ont plus aucun sens (puisqu’ils n’ont pas « par nature » vocation à rapporter toujours plus.



Voir ce commentaire dans son contexte