Commentaire de JL
sur Dérives sexuelles chez les politiques


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Francis JL 14 janvier 2010 10:29

J’ai vbloqué sur cette phrase : « Alors en faire une apologie, même involontaire, même poétique, sans le condamner nettement et sans hésitation est une erreur pour un homme politique dont les responsabilités sous-entendent intégrité et défense de valeurs d’honnêteté et de droits humains. »

Vous êtes sûr de savoir ce que vous écrivez ?


Voir ce commentaire dans son contexte