Commentaire de anne-hélène
sur Je vis sur une autre planète !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

anne-hélène (---.---.97.185) 1er décembre 2006 18:45

Ayant vécu une IVG peu apres le vote de la loi Veil en France, je peux dire que les pro-IVG portent une forte responsabilite dans la mort de mon enfant plus d’un mois après sa conception dont le corps a été déchiqueté par une IVG par aspiration alors que son coeur battait déja. Jeune fille je croyais fermement les mensonges vehiculés par les pro-ivg à télévision. 1 que l’IVG etait un grand progrès pour les femmes. 2 que l’embryon n’était pas un enfant.

A la naissance de mon premier enfant des années plus tard ; tout cela s’est écroulé et j’ai réalisé qu’il fallait avoir perdu tout espèce de bon sens pour penser aider une femme en l’aidant à détruire la vie de l’être le plus proche d’elle, celui qui portait dès la conception la moitié de ses gênes.

Donc à celui qui ecrit : « Les anti-IVG ne sont pas à mettre sur le même plan que les pro-IVG. Les anti-IVG veulent imposer leur mode de vie aux autres (puisqu’ils interdisent aux autres de choisir l’IVG). Aux dernières nouvelles les pro-IVG n’imposent pas aux autres de subir une IVG. » Je repondrai qu’il ne peut donner son commentaire que parce que sa mere ne l’a pas avorte. Mon enfant n’a pas eu cette chance. La victoire des pro-IVG lui a impose une mort qu’il n’aurait pas choisi pour lui même et que je n’aurai pas choisi non plus si j’avais été mieux informée et mieux soutenue et si l’IVG n’avait pas été une option. Malheureusement cela ne s’est pas passé et je dois vivre depuis plus d’un quart de siècle avec le cauchemar et la douleur d’avoir fait supprimer mon premier enfant à naître et c’est une place que je ne recommande à personne.

A la même personne qui écrit : « Un fœtus n’est qu’un amas de cellule. Ce n’est pas un être vivant, pas plus qu’un ovule ou un spermatozoïde. » il me semble avoir de grosses lacunes en génétique car dès le moment de la conception et de la fusion du spermatozoide et de l’ovule, l’être ainsi conçu a tous les chromosomes d’un être humain à la différence du sperme et de l’ovule qui n’en porte chacun que la moitié.

Dans cette phrase « Les anti-IVG sont un ramassis de moralisateurs assez hypocrites pour refuser l’IVG au nom de la sacralisation de toute vie tout en prônant (pas toujours mais souvent) la peine de mort. Qu’ils nous lâchent un peu. » Je ne me retrouve pas sous l’insulte de moralisatrice hypocrite et je suis contre la peine de mort qui ne peut se justifier que dans le cas de la légitime défense.

Mon pauvre bébé, qui n’attentait pas du tout à ma vie, est bien mort de manière totalement injuste et injustifiable. La dernière dignité qui me reste est de pouvoir parler en son nom et aux noms de tous les enfants à naître qui sont un peu plus que des amas de cellules en particulier dans le coeur de celles qui les ont portés ne seraient ce que quelques semaines, je pense à toutes les mères que j’ai rencontrées qui souffrent en silence et depuis des années d’un avortement passé.


Voir ce commentaire dans son contexte