Commentaire de Philippe Vassé
sur Crise de l'euro : les premières conséquences internes et externes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Philippe Vassé Philippe Vassé 15 février 2010 17:42

Dezanneau,

Merci de votre commentaire dont je corrigerais un seul mot : les scenarii.

En effet, l’article n’énonce pas au sens propre des scenarii, mais les conséquences probables, prévisibles en l’état actuel de connaissance des processus, différents et combinés en cours.

Il ne s’agit pas de s’adonner au rêve, mais de regarder la réalité en face si citoyens, gouvernements, élus de la population, partis politiques, veulent agir sur les faits, et non gérer des crises successives de plus en plus incontrôlables.

Autre observation : si un pays comme la France a la possibilité théorique de développer une politique propre afin de contrer cette marche aux désastres successifs, le mieux pour tout le monde serait une coopération des peuples d’Europe contre ce qui les menace tous.

Mais, ce n’est là qu’une modeste opinion citoyenne.

Bien cordialement,


Voir ce commentaire dans son contexte