Commentaire de Philippe Vassé
sur Crise de l'euro : les premières conséquences internes et externes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Philippe Vassé Philippe Vassé 15 février 2010 18:44

Barrous,

Votre commentaire, présenté avec une grande modestie, est fort instructif et vrai, notamment sur ce qui concerne la partie concernant la genèse des ennuis actuels, genèse à rechercher dans le Traité de Maastricht.

La définition de la faillite d’un Etat, si tant est que l’on puisse comparer par exemple un Etat comme le Zimbabwe actuel avec l’Allemagne de 1923 ou la Grèce de 2010, du fait de contxetes et de conséquences assez différents, est claire et bien expliquée. Ses suites dramatiques pour les citoyens sont aussi très bien décrites.

Le zeste d’ironie que vous y ajoutez sur les dirigeants politiques se goûte aussi avec appétit.

Si vous lisez l’anglais, je vous invite à lire les articles mis en lien dans ma courte réponse à JL sur la course de DubaPi à la faillite.

C’est là un cas d’école car Dubaï avait pourtant tout pour ne pas sombrer dans ce naufrage financier. On imagine ce que cela pourrait être pour la France ou le Royaume-Uni.

Bien cordialement,


Voir ce commentaire dans son contexte