Commentaire de José Lopez-Martinez
sur La « taxe Robin des bois »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

José Lopez-Martinez José Lopez-Martinez 19 février 2010 12:05

@ Traroth :

Prétendre que la crise fiancière actuelle née aux États-Unis serait due à un manque de régulation des marchés financiers relève de la vaste blague. Plus de 12.000 personnes travaillent à plein temps aux States pour réglementer les marchés financiers. Le Bank Holding Company Act adopté par le Congrès américain en 1956 comportait plus de 10.000 pages. Depuis la loi Sarbanes-Oxlay, ce sont quelques 70.000 pages qui se sont ajoutées. Entre 1990 et 2010, les dépenses des agences fédérales américaines chargées de réguler le monde financier ont augmenté de près de 50% hors inflation.

Petit aperçu de la diarrhée réglementaire qui enserre le système bancaire américain : United States federal banking legislation.


Voir ce commentaire dans son contexte