Commentaire de Tony Pirard
sur Du bon sauvage au bon révolutionnaire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Tony Pirard 22 février 2010 22:40

Ce que me semble l’Amérique Latine souffre réelement d’un « Complexe D’infériorité ».Le groupement du Rio sera plus un soupir des gauchistes que naîssent en jour et meurent en l’autre.
 « Jamais avant » la démocratie dans l’Amérique Latine eût tant en péril comme dans ces derniers années.
 Bien souligné Aivox,le gouvernement populiste de Lula a une « pomme chaud » dans la main.Lula sera démasqué absolvant l’assassin Italien Battisti,contre l’avis de Courte Suprême du Brésil.

 Le Européns ne savent ce que se passe à l’Amérique Latine,car la Presse en géneral n’est pas impartial et plus gauchiste que jamais.

 Aussitôt,nous verons surgir un pays avec le nom....VeneCuba... ! Pauvre Amérique Latine peuplée de prototype de pseud-Commandant et anti-démocratiques.


Voir ce commentaire dans son contexte