Commentaire de mmarvin
sur Vivre sans banque centrale - Quand le Panama donne l'exemple


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Mmarvinbear mmarvin 23 février 2010 19:42

"Fastoche : tous les pays et toutes les nations du monde depuis la préhistoire jusqu’au 19e siècle, les États-Unis qui ont vécu la moitié de leur vie sans banque centrale, Hong Kong qui est devenue prospère sans banque centrale jusqu’en 1993, etc." : Vous êtes naif...

Les banques centrales n’existaient pas en tant que telle, mais chaque Etat avait un tel organisme qui jouait ce rôle : le roi !

Le premier signe fort d’un nouveau royaume est quand il décide qu’il est le seul à pouvoir battre monnaie, remplaçant les pièces forgées au niveau local et imposant la nouvelle monnaie par la force. C’est le roi (ou la reine, ou l’empereur/impératrice) qui décidait du poids et de la taille de la pièce, ainsi que de sa valeur relative.

Quand une crise économique survenait, pour réduire la quantité de métal disponible, le roi pouvait décider que les nouvelles pièces, bien que plus petites et plus légères, avaient la même valeur que les anciennes, ou une valeur moindre mais imposée, et sans rapport avec la valeur qu’elle aurait du avoir. Les capétiens du XIVè siècle ne se sont pas privés d’une telle arme qu’est la dévaluation tronquée !

D’une façon ou d’une autre, la banque centrale a toujours existé : quand elle est absente d’un pays, c’est qu’il utilise la banque centrale du voisin, tout simplement.


Voir ce commentaire dans son contexte