Commentaire de John Lloyds
sur Iran : craintes d'embrasement mondial


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

John Lloyds John Lloyds 23 février 2010 20:01

Non, Nestor, ce n’est pas un dirigeant dissident qu’il faut, le système le casserait, ce qu’il faut, c’est 1.000.000 d’individus indépendants et à fort potentiels qui rament à contresens. C’est ça le pire cauchemar de nos dirigeants. Le système est à la limite de l’implosion, il va sombrer sans même que quiconque ait besoin de sortir de la légalité, ce n’est qu’une question de temps, voire d’imminence.


Voir ce commentaire dans son contexte