Commentaire de Lucilio
sur Vivre sans banque centrale - Quand le Panama donne l'exemple


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Lucilio Lucilio 23 février 2010 20:08

mmarvin,


Comment ça « faux » ? Je répète ce que j’ai écrit : le balboa n’est employé au Panama que comme écriture comptable ou que comme pièces de monnaies de centimes. Or tu la vois, une économie européenne fonctionnant avec des centimes d’euros ?

On répète donc encore une fois : la constitution panaméenne interdit depuis son indépendance, en 1904, le cours forcé du papier monnaie. Donc, les États-Unis n’ont pas besoin d’intervenir, la constitution panaméenne permet aux Panaméens de refuser d’accepter une monnaie panaméenne en papier comme moyen de paiement.


Voir ce commentaire dans son contexte