Commentaire de sisyphe
sur Vivre sans banque centrale - Quand le Panama donne l'exemple


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sisyphe sisyphe 24 février 2010 08:29

Rigolo, l’analyse avec un seul oeil ! smiley

Cette « histoire » qui n’en pas une, mais la réalité, montre, surtout, que l’endettement des pays a été délibérément provoqué par les banques privées, qui ont procédé à toutes sortes de falsifications (comme d’habitude), pour en retirer d’énormes bénéfices (comme d’habitude), et, au bout du compte, spéculent sur ces dettes qu’elles ont contribué à créer, pour se faire encore plus de fric avec, au détriment des citoyens des pays concernés.

Il n’y a eu, dans tout ça, AUCUNE intervention des banques centrales ; une totale dérégulation a permis à ces mafias de banques privées d’organiser le dépeçage, puis, aujourd’hui, le lynchage de ces pays, pris à la gorge par les dettes créées, depuis 1973, par l’interdiction de création monétaire aux états, et ce pouvoir confié aux banksters privés.

Vient se rajouter à ce laminage en bonne et due forme, le scandale des « agences de cotation » (privées, comme il se doit) qui, venant à l’appui des banquiers prédateurs, se permettent de « baisser les notes » des pays, et donc d’augmenter le taux d’usure des banques, resserrant le garrot placé sous la gorge des états, pour augmenter les bénéfices des vampires à l’affut.

Besoin de lunettes, peut-être ?
 smiley


Voir ce commentaire dans son contexte