Commentaire de Internaute
sur Crise de l'euro : crises sociales et spéculateurs-vautours


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Internaute Internaute 26 février 2010 18:40

Trés bonne analyse qui montre la réaction de ceux qui sont bien placés (fonctionnaires, syndicats, patrons) par rapport aux autres. Dans le sauve qui peut général, chacun tire la couverture à soi, les plus démunis étant la classe moyenne du secteur privé.


Voir ce commentaire dans son contexte