Commentaire de JL
sur Crise de l'euro : crises sociales et spéculateurs-vautours


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Francis, agnotologue JL 27 février 2010 11:57

Bon, péripate, je ne voudrais pas éterniser cette discussion. Seulement dire que l’allocation de ressources c’est une chose, la création de richesse une autre. Et l’échange une troisième. Ne soyez pas réducteur.

Juste encore ceci : dire que c’est l’échange qui crée la richesse, c’est nier les notions de créateur et de consommateur. Si vous voulez élaborer une théorie logique, essauyez de repenser l’économie en y bannissant la notion de consommateur.


« Là où l’individu en tant que tel est aujourd’hui requis et pratiquement irremplaçable, c’est en tant que consommateur » (J. Baudrillard)


Voir ce commentaire dans son contexte