Commentaire de José Lopez-Martinez
sur Un vaccin contre le socialisme - Ayn Rand (1905-1982)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

José Lopez-Martinez José Lopez-Martinez 5 mars 2010 10:15

@ JL :

« ...tous les ennemis de l’ancienne Union soviétiques... »

Parce qu’elle aurait encore des « amis », la défunte URSS, replendissant phare de la dictature du prolétariat ?

Sinon, qui voit dans le peuple un troupeau de moutons - écorchables à souhait -, si ce n’est précisément le socialisme ? « Conscience de classe », vaste et sinistre escroquerie intellectuelle.


Voir ce commentaire dans son contexte