Commentaire de JL
sur Un vaccin contre le socialisme - Ayn Rand (1905-1982)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Francis, agnotologue JL 5 mars 2010 10:32

Lopez-Martinez, nous savons bien désormais, que les discours que relaient les sirènes néo-libérales sont, ou bien de la propagande de spéculateurs, ou bien du néo-pétainisme : les premiers sont les prédateuirs, les seconds leurs idiots utiles.


Voir ce commentaire dans son contexte