Commentaire de hunter
sur Le mythe de la surpopulation


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

hunter hunter 9 mars 2010 13:05

@Romain,

vous avez raison, mais qui dit répartition des richesses, dit augmentation du niveau de vie de ceux qui n’ont presque rien (ce que je souhaite), avec en contrepartie, baisse du niveau de vie de ceux qui ont actuellement beaucoup !

C’est le principe des vases communicants, puisque les ressources ne sont pas éternelles/infinies !

Reste à savoir si ceux qui ont actuellement beaucoup, se rendent compte de ce principe, et si ensuite, ils accepteront de renoncer à une partie de leur mode de vie pour partager ? D’autant plus, que parmi ce groupe, il existe de plus en plus de gens qui ont de moins en moins......

Là, c’est pas gagné ....

Donc corollaire : Pour que ceux qui ont actuellement beaucoup, aient moins à partager, mais que ceux qui ont peu ou quasi rien, arrivent à une existence décente,dans ce cas, il faudrait diminuer les effectifs globaux de la population.

(principe du gâteau non extensible en nombre de parts, et nombre de convives)

Le problème est que le système socio-économique actuel dans lequel évolue l’humanité, ne permet pas d’apporter de solutions rationnelles à ces problèmes, puisqu’il est basé sur :

Production de masse, consommation de masse, gaspillage des ressources, et confiscation du maximum de ressources/richesses entre les mains de quelques entités surpuissantes !

Et autre problématique :Quid de la nature humaine dont l’Histoire au fil des siècles révèle quand même une certaine propension à toujours vouloir s’accaparer ce que les autres ont ? (conquêtes, guerres, etc, etc.....)

Qu’en pensez-vous ?

H/


Voir ce commentaire dans son contexte