Commentaire de alberto
sur Le mythe de la surpopulation


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

alberto alberto 9 mars 2010 14:19

Bien vu, Finael,

Tu aurais pu ajouter la diminution de la fertilité dans les pays développés, ce qui accélèrerait, ainsi que tu le fais remarquer la disparition (par « dilution » ?) du type « européen » !

Quant à moi, je serais plutôt rassuré de savoir la population de la planète, enfin, « stabilisée » pour des raisons « naturelles », encore que jusqu’à un certain point, je me demande si la guerre n’est pas un phénomène « naturel » ?

A suivre, bien à toi.


Voir ce commentaire dans son contexte