Commentaire de Wald
sur Le mythe de la surpopulation


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Wald Wald 9 mars 2010 16:40

Hélas, la crainte pour leur propre survie concerne des dizaines de millions d’Occidentaux. Quand on a craint de se retrouver à la rue, on ne devient pas souvent un fana de Reagan, c’est dans la logique des choses. Après tout, ce n’est peut-être que voir le monde en fonction de ses propres intérêts. 

Si encore tout ceci n’était qu’une machine à produire de l’argent, pourquoi pas, mais les tests psychotechniques, les appréciations à la tête du client sur les salariés, pour des raisons souvent qui tiennent de tout sauf de l’efficacité technique, ça fait se demander si le libéralisme, le productivisme (capitaliste ou soviétique) n’est pas avant tout un système de pouvoir et de contrôle sur les individus. Quand je causais en évaluation avec mes chers anciens patrons une heure et qu’on ne parlait que d’attitude, de comportement, d’état d’esprit, et pas une minute de productivité personnelle, j’ai commencé à me poser des questions sur ce que l’on attendait de moi. Peut-être que l’herbe était plus verte ailleurs, mais mes souvenirs de l’entreprise privée sont détestables. Je bénis le ciel de n’avoir plus besoin d’eux.

Voir ce commentaire dans son contexte