Commentaire de paconform
sur L'égalité des salaires entre hommes et femmes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Raymond SAMUEL paconform 9 mars 2010 21:16

Vivien F,

La chose est complètement entendue, pour les femmes et pour l’opinion publique la souffrance masculine ne compte pas. C’est exactement ce que vous dites. Par ailleurs ils sont coupable en naissant, c’est bien connu.

Par ailleurs, avez-vous des statistiques (pas de celles qui sont établies par des féministes) pour prouver ce que vous dites « les insultes faites aux femmes sont plus nombreuses que celles faites aux hommes ? »

Peut-être faudrait-il permuter les rôles, voulez-vous de celui des hommes :

- interdiction d’être parent à part entière, jamais cité nulle part, jamais pris en considération. être privé de ses enfants, seriez-vous d’accord ?
- pas de « chez soi », l’homme habite chez sa femme. Il n’a pas de légitimité dans la maison comme dans toute la vie privée. Etes-vous preneuse ?
- il assume les situations les plus dangereuses et les plus dures. Autrefois il le faisait de bon cœur et tout naturellement, il était là pour ça. Maintenant il récolte de l’indifférence et de l’hostilité dans le meilleur des cas. En voulez-vous ?
- il voit bien souvent partir sa femme pour un autre en emmenant ses enfants. Cela vous conviendrait ? Payer la pension dans ce cas vous conviendrait aussi ?

Bien sûr le code Napoléon avait choisi l’homme comme chef et la femme n’avait pas certains droits élémentaires et bien sûr il fallait changer ça. Vous pouvez voir que les hommes ont voté les changements qui s’imposaient.
Ets-ce si jouissif de faire payer (ce sont des femmes qui le disent) aux hommes d’aujourd’hui ce code Napoléon qui avait 200 ans ?
Esclavage féminin ? je n’ai jamais vu qu’il soit imputable aux hommes, sauf en partie les heures de travaux ménagers, mais je sais par expérience que la plupart des femmes n’acceptent pas de partager la propriété de la « maison » avec tout ce qui est autour. On se fait engueuler plus souvent qu’à son tour.
A propos du patriarcat, a peu près tous ceux qui s’expriment sur ce sujet maintenant ont des idées arrêtées et toujours les mêmes (l’esclavage des femmes par les hommes). J’ai un avantage sur vous, j’ai vécu longtemps à l’époque du patriarcat et je sais de quoi je parle. Ce code Napoléon ne s’exprimait que chez le notaire quand il fallait signer un acte. Oui, c’était humiliant d’être sous tutelle. Mais le reste du temps la femme portait la culotte sans difficulté quand elle avait le tempéremment à ça (elle l’enlevait aussi, mais moins souvent qu’aujourd’hui).

Oui traiter tous les hommes comme les féministes le font est insultant et jamais, jamais je n’ai entendu ou lu des insultes d’un homme à l’adresse DES femmes. Jamais.
Au temps du patriarcat les femmes étaient plus respectées par les hommes qu’aujourd’hui. A qui la faute ?


Voir ce commentaire dans son contexte