Commentaire de sisyphe
sur Le mythe de la surpopulation


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sisyphe sisyphe 9 mars 2010 23:59

 la pollution est elle aussi un phénomène qui diminue constamment, en particulier dans les pays riches ; la qualité de l’air, de l’eau et de l’environnement en général est plus grande que jamais dans les grandes villes ;

C’est ben vrai ; d’ailleurs, on branche maintenant les pots d’échappement des véhicules directement sur les biberons des enfants ; ça produit des surdoués

Par ailleurs, le nombre de cancers est en baisse constante  ; ça permet de supprimer du personnel dans les hôpitaux

Toutes les grandes villes ont maintenant leur production de leur air en bouteilles, qui s’arrachent comme des petits pains, pour les gens à la campagne, quand ils veulent s’oxygéner un peu...

Des instituts de cure thermale s’installent de plus en plus, le long de la Seine, pour faire profiter les scrofuleux des bienfaits de son eau..
Certains prétendent même que, comme à Lourdes, elle produit des miracles, mais l’église reste prudente...

Des malades, pollués par l’air des campagnes, de la montagne, de la mer, viennent, régulièrement, faire des petits séjours pour s’aérer et se ressourcer, installés au dessus du périphérique.

Mais attention ; comme le précise l’auteur, cela ne fonctionne QUE pour les pays riches ; dans les grandes villes des -beurk- pays pauvres, ça pue, c’est dégueulasse, parce que c’est plein de pouilleux, et qu’ils ont pas l’argent.
L’argent, c’est connu, contribue à rendre l’atmosphère pure et débarrassée de toute scorie.

C’est beau l’argent, c’est beau la science, c’est beau le libéralisme ; merci, Lucilio ; c’est émouvant, j’en ai la larme à l’oeil..
 smiley


Voir ce commentaire dans son contexte