Commentaire de sobriquet
sur Le mythe de la surpopulation


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sobriquet 10 mars 2010 00:52

L’avenir, c’est devant... ok, mais devant nous ou devant ceux qui sont en face ?


Voir ce commentaire dans son contexte