Commentaire de José Lopez-Martinez
sur Nous sommes plus riches que nous le pensons


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

José Lopez-Martinez José Lopez-Martinez 12 mars 2010 13:23

@ Blé :

L’article ne dit pas qu’il n’y a plus de pauvres, mais seulement que les pauvres vivant dans une économie ouverte sur le monde sont moins mal lotis. En comparaison quel est le sort des pauvres à Cuba ou en Corée du Nord ? Ou quel était celui des pauvres dans anciens pays soviétiques.


Voir ce commentaire dans son contexte