Commentaire de Marineau
sur Ces gens qui n'éprouvent ni sentiments ni émotions (ou presque) et que nous subissons sans savoir pourquoi


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Marineau Marineau 20 mars 2010 18:16

 A infotox,

 Je pense qu’il y a plusieurs formes d’intelligence. On peut être capable de comprendre Nietzsche et être un piètre stratège, et inversement. 
 Les pervers narcissiques que j’ai personnellement connus étaient d’intelligence médiocre. D’après les psychologues, c’est souvent le cas bien qu’il y aurait des exceptions.

 Concernant la politique et l’économie, il me semble que, comme dans tous les domaines, il y a les bons et les mauvais.
 Selon moi, la politique et l’économie doivent viser le bien général. A partir de ce moment, peut-on considérer les chefs d’entreprise qui licencient alors qu’ils ont fait des bénéfices comme de bons entrepreneurs ? Il y a débat.

 Je précise également que je n’insinue pas que tous ceux qui s’engagent en politique ou qui dirigent des entreprises sont des pervers. Je dis simplement que les manipulateurs aspirent à des postes de pouvoir et que c’est en grande partie notre ignorance sur leur cas psychologique qui leur permet d’accéder à ces postes.

 Par ailleurs, mon article a volontairement mis l’accent sur les conséquences macro-sociales de la psychopathie. Cela ne signifie pas que la violence morale et physique n’existe pas au sein des familles. 

 Je vous remercie pour vos critiques car la psychopathie est une réalité très complexe qui exige la réflexion et la controverse.

 Cordialement !


Voir ce commentaire dans son contexte